Trustpilot

Livraison offerte dès 69€ /// Paiement en 3x ou 4x sans frais /// Frais de retour et d'échange remboursés*

Laine non-traitée | Superwash | Naturetexx® Plasma

mouton-maison-de-mamoulia

Laine ou pas laine ?

Voici un sujet très important à mes yeux à propos de la laine, je dois vous en parler avant même mon article tant attendu sur son entretien.

Si vous aimez la laine naturelle tout comme moi, si vous la portez et l’appréciez pour ses bienfaits impressionnants et inimitables, que l’Homme n’a jamais réussi à reproduire artificiellement, SVP prenez un moment pour lire ce post (si vous en n'avez vraiment pas, j'en parle dans ma vidéo d'une façon plus condensé), vous en apprendrez probablement quelque chose d’important et d’alarmant, que même moi, spécialisée en laine depuis 2013, je viens de décortiquer à peine. Je me contentais de savoir que les fabricants sélectionnés pour la boutique, n’utilisaient pas le Superwash, cela me suffisait comme info. Mais c’est de se voiler la face de ce qui s'y passe, et même là où l’on ne s’y attend pas. Et c’est grave.

A mon échelle, je tiens donc de vous mettre en garde sur ce qui se passe dans l’industrie de la laine, une matière naturelle. Ou bien en réalité - plus du tout.

Savez-vous que presque 75% des vêtements vendus au monde comme « pure laine avec ses bienfaits uniques », ce n’est plus la laine naturelle ? Avec beaucoup de (mal)chance vous en avez au moins un vêtement comme ça chez vous aussi, sans le savoir.

Tout comme du coton qui était « bio » au départ, mais par la suite était blanchi avec du chlore, traité par les teintures nocives, des adoucissants toxiques etc, - ne peut plus être appelé « coton bio » comme argument de la vente, de même pour la laine, après les traitements dont je parlerai plus loin, cette matière ressortie ne peut plus être appelée « pure laine naturelle » ni vous proposer ses bienfaits. Car il n’y en a plus, et même, vous ramenez chez vous un cheval de Troie ! Alors tant qu’à faire, plutôt d’acheter direct un vêtement en coton conventionnel ou en tissus synthétique, franchement son utilité sur vous, sa nocivité pour votre santé et son dégât pour la planète seront pareils, mais juste que vous le payerez bien moins cher que la laine traitée.

cheveux-humain-fibre-laine-merinos-microscope-maison-de-mamoulia

 

Comment la laine naturelle fonctionne pour nous garantir ses bienfaits ?

Avant de rentrer dans le cœur du sujet, un petit passage sur la composition d’une fibre de laine. Je précise également, que quand je dis « laine », je sous-entends uniquement la laine naturelle non-traitée d’une moindre façon.

Alors quel est le secret de la laine, dont tant de personnes ont du mal à croire (comme le fait qu’on ne doit pas laver la laine souvent car elle a l’effet autonettoyant par l’air frais, ou le fait qu’on peut porter la laine toute l’année même par temps chaud sans avoir chaud), avant de le découvrir par eux-mêmes pour leur plus grand étonnement ?

La fibre de laine est composée de kératine, une protéine très proche de celle dans le cheveu humain (dans les ongles, les plumes d’oiseau aussi…). Alors à partir de maintenant imaginez qu’on va parler de vos cheveux. (voir photo: fil mérinos plus fin que le cheveu humain).

Il y a deux parties essentielles : le noyau et les écailles.

Le noyau a une capacité impressionnante d’attirer et d’absorber la liquide, que ça soit dans l’air, la transpiration, des accidents pipi etc. On dit alors qu’il est « hydrophile ». Il peut donc absorber jusqu’à 30% de son propre poids, tout en continuant à chauffer par temps froid, et tout en procurant la fraicheur par temps chaud. C’est grâce à cela que les moutons restent bien au frais par temps chaud avec leur manteau impressionnant.

L’extérieur est recouvert par des écailles et de la graisse animale naturelle, la lanoline. Les écailles sont LA partie-clé pour la laine. Ce sont les écailles qui repoussent toute liquide tombante dessus, toute la saleté, les mauvaises odeurs, c’est une vraie armure pour les fibres. Ce sont aussi les écailles qui ont cette structure poreuse (et donc compliquée à teindre avec une teinture uniformément) qui emprisonne l’air en créant ainsi une sorte de cocon, un microclimat autour de la peau. C’est grâce aux écailles qu’on a donc bien chaud dans la laine par temps froid. Car le meilleur isolant c’est de l’air, c’est bien connu.

On dit alors que les écailles sont « hydrophobes ».

Ce sont des écailles qu’on touche en ayant l’impression que la laine est sèche, alors qu’en réalité elle peut être imbibée de liquide à 1/3 de son poids en ce moment-là.

C’est pour cela que tant de sportifs utilisent la laine dont pour les sports extérieur, car même en transpirant beaucoup, c’est la laine qui absorbe l’humidité en restant sèche, et en procurant la fraicheur à la place sans surchauffe, ou sans refroidir l'utilisateur par temps froid.

C’est pour cela qu’un enfant habillé en laine qui trébuche et tombe dans l’eau par temps froid, peut continuer à jouer après, sans qu’on doive foncer à la maison pour le changer avant qu’il n’ait froid. Car les écailles engraissées nous laissent suffisamment de temps pour réagir, pour le sortir de l’eau, ou pour essuyer un liquide, ou de la nourriture renversée sur un vêtement en laine, avant d’atteindre le noyau de la fibre. (Qui a déjà remarqué le temps que cela prend pour « noyer » la laine lorsque le lavage à la main, pour qu’elle soit enfin entièrement imbibée ?)

C’est pour cela que les enfants continuent à dormir paisiblement s’ils ont eu un accident pipi avec des body ou autre vêtement en pure laine contre la peau, ou s’ils ont de la fièvre et transpirent beaucoup naturellement (un processus très important pour le corps et pour la peau, qu’il ne faut ni stopper ni empêcher par des vêtements synthétiques, et la laine y joue un rôle primordial), mais ne se réveillent pas à cause d’un vêtement mouillé ou d’une surchauffe, car la laine laisse la peau respirer.

On dit alors que la laine régule la température. Et pour les bébés c’est extrêmement important, car la capacité de réguler la T° du corps n’est pas innée chez l’Humain, il faut en moyenne 9 mois pour y arriver seul.

 

moutons-maison-de-mamoulia

La laine, une matière vivante.

L’avez-vous déjà entendu ?

C’est parce que les écailles bougent, selon l’humidité d’air, la sécheresse, mais aussi par l’action mécanique ou chimique. Quand la température monte, les écailles se dressent, se hérissent. Quand elles sont stressées par le mouvement mécanique aussi. Et puis elles se calment et redescendent si la température descend doucement aussi, ou quand on les laisse tranquilles enfin.

C’est pour cela que quand la laine passe par tout le processus de la fabrication, les manipulations, les machines, l’humidité d’air ambiant etc, elle « stresse », elle change ses dimensions (bonjour la découpe des patrons à la main, le cas fréquent pour les vêtements en laine non-traitée chez les fabricants écolo). Et une fois la fabrication finie et les vêtements sont enfin rangés, en vient le processus naturel dit « rétrécissement de relaxation ». Oui, la laine vivante se calme, les écailles se posent, la taille de vêtement peut donc changer aussi. C’est pour cela aussi qu’on ne peut pas comparer 2 vêtements d’une taille « identique », ni les collections de deux époques différentes. Chaque vêtement en devient en quelque sort unique.

La bonne nouvelle : le phénomène « le rétrécissement de relaxation » est réversible. La laine étant aussi une fibre naturellement élastique, peut s’agrandir en usage, puis retrouver sa forme en lavage à la main ou même en repos.

Mais que se passe-t-il quand on met la laine naturelle non-traitée dans la machine à laver, même avec le programme « laine » (elle est prévue pour, non ?!) ? Eh bien, on la sort et place directement dans la poubelle. La laine naturelle non-traitée perd environs 55% de sa taille initiale, elle feutre et rétrécit, on ne peut plus l’utiliser. On est gavés, déçus, on se jure de ne plus jamais y investir, quitte à acheter un pull synthétique, si cette laine est ainsi un vêtement « jetable ».

 

feutrage-de-laine-maison-de-mamoulia

Pourquoi on ne peut pas laver la laine dans la machine avec le programme « laine » ?

Si vous l’avez déjà remarqué, les programmes « laine » sont préconfigurées à 30°, parfois même à 40° !  Puis TOUTES les machines, rincent à froid, pour tout programme. Froid, c’est comme celui qui sort directement des tuyaux sans chauffer. Alors rappelez-vous l’eau du robinet en hiver en vous lavant les mains ? L’époque où l’on utilise les laines le plus.

Maintenant, imaginez-vous la piscine ou la mère à 30°, c’est bien chaud et agréable. Et puis vous sortez directement sous la douche glaciale. Le choc…

Imaginez que les écailles sont les petites mains, en se dressant elles attrapent alors d’autres petites mains-voisines, qui ne vont pas dans le même sens de longueur. Si le changement de la température est brusque, les petites mains au lieu de redescendre, se serrent très fort, s'entrecroisent, s’emmêlent, se referment comme le puzzle sur le dessin ci-contre. La laine feutre et rétrécit.

On dit alors « le rétrécissement par feutrage », cela arrive uniquement pour la laine mouillée ou humide  (y compris si elle avait été oubliée longtemps dans la bassine, ou si les chaussettes en pure laine ont d’abord absorbé toute transpiration des pieds dans les chaussures synthétiques et/ou imperméables, puis sortis dehors dans le froid + le frottement entre le pied et la chaussure) .

Et là, on y ajoute l’essorage ! En moyenne le programme « laine » prévoit 600-800 tours (ma Bosch récente propose 30° et 800 tours, c’est énorme). 400 tours c’est déjà énorme quand on pense qu’on ne doit pas faire une action mécanique sur la laine. Dans le tambour le vêtement est chamboulé dans tous les sens, alors que les écaillent peuvent bouger que vers le haut ou vers le bas. Le chaos…

C’est d’ailleurs le même chaos quand on frotte fort la laine pendant le lavage à la main, elle peut feutrer.

La mauvaise nouvelle : « le rétrécissement par feutrage » est irréversible, la laine ne retrouvera jamais sa taille d’origine.

 

pisse-en-lit-maison-de-mamoulia

Les écailles, l’horreur pour les fabricants des vêtements en laine….

Alors que faire pour que les fabricants des vêtements en laine puissent vous vendre leurs produits dans cette matière de luxe, noble, rare (il n’y a que 2% de vêtements en laine dans l’industrie du textile, car il n’y a pas assez de moutons sur terre, pas autant que du coton ou du polyester qui étouffe les matières naturelles et la planète), et avec tant de bienfaits naturels ?

 

Comment vous vendre ce rêve tout en vous cachant le vrai prix cher à payer, en plus de celui en caisse ?

 

Qui se souvient de la pub dans le temps pour les « après-shampoings » des grandes marques ? On nous montre un cheveu avec ses écailles, toutes dressées après l’utilisation d’un shampoing (bien-sûr, avec déjà des cochonneries dedans qui raclent bien la surface), ou d’un savon (le pire cauchemar de la laine !). Rappelez-vous quand vous n’utilisez rien, votre tête est telle un pissenlit, surtout si l’on a bien et longuement frotté les cheveux dans la bonne intention d’enlever les saletés. Encore pire quand on a laissé sécher ainsi, sans les brosser. Qui a déjà fini par couper les nœuds...feutrés ? Moi oui. Bien sûr je ne parle que des cheveux des femmes, mais vous comprendrez l’image.

Alors, dans cette pub vient ensuite le produit-miracle : un après-shampoing. On voit bien le cheveu tout lissé, brillant, alourdi aussi mais soit. C’est seulement plus tard qu’on avait découvert qu’il s’agissait des silicones toxiques et nocifs. Eh bien, il n’y a pas que sur les cheveux que cette solution marchait.

Et ces écailles sur les laines, il fallait trouver un moyen radical pour y mettre fin, pour pouvoir enfin vendre les vêtements en laine sans que les consommateurs ne se retournent pas contre les fabricants pour leurs produits « jetables ». Il fallait qu’ils en raffolent, en rachètent et qu'ils puissent les laver à souhait !

vetements-laine-merinos-entretien-rinçage-vinaigre

 

Nous avons demandé l’invention des traitements pour la laine

Eh oui, tous coupables. La vie moderne à cent à l’heure, une multitude des taches à accomplir en une journée, dictent notre façon de consommer, dont dans la mode, et surtout dans son entretien par la suite. On bénit l’apparition des machines à laver, des sèche-linges, qui nous ont enlevé tellement de travail d’avant !

Qui a le temps de laver les laines à la main ? Triste constat, pas grand monde. Et même ces quelques volontaires, si l’on leur propose de remplacer cette tache par une autre occupation plus plaisante, ça ne serait pas de refus. Moi y compris, bien que je lave nos laines à la main depuis 2013.

Mais on a bien vu, la bonne laine naturelle curieusement ne peut pas être lavée à la machine. Et vous voulez enfin savoir pourquoi ? Parce que les programmes « laine » n’ont pas été conçus pour vos bonnes laines non-traitées ! Les fabricants visent ce monde de gens pressés, qui demandent la facilité et la rapidité ! Et la petite poigné des fous qui aiment la laine naturelle « capricieuse » trouveront bien le temps pour le lavage à la main si ça leur chante.

Les fabricants des machines savent que la laine "moderne" passe même à 40° ! Et avec l’essorage, soyons fou !

Pourquoi ?

Car le fâcheux ennemi des fabricants des vêtements en laine, avait été vaincu ! Nous avons demandé une solution en se plaignant sur la laine qui ne passe pas à la machine, en refusant d’en racheter. Ainsi le traitement Superwash (Super nom, hein?) voit le jour dans les années 70. Il n’est pas le seul, il y en a d’autres, mais celui-ci est le plus répandu et courant (oui c’est à lui seul qu’on doit les 75% de la laine traitée). Il y en a aussi le traitement avec de la Plasma, dont Naturetexx® qui se vente d’être écologique et compatible avec les certificats GOTS et OEKO-TEX. Mais qui se vente moins du prix à payer, là aussi.

Voici un tableau comparatif entre les traitements Superwash, Naturetexx® Plasma et la laine sans traitement.

Je vous laisse faire votre propre opinion. Chaque choix est un choix, mais ça doit être le votre et non imposé par défaut par des fabricants ou des vendeurs. Vous devez pouvoir décider ce que vous êtes prêts à sacrifier : le temps de lavage à la main de temps à autre, les bienfaits de la laine, ou les bienfaits de la laine et votre santé et celui de la planète, en gagnant un quart d'heure, pour des réseaux sociaux par exemple, mais c’est votre choix.

Je suis consciente qu’on ne peut pas être parfaits, ni parfaitement écolo, que même des efforts à moitié comptent aussi. Je suis transparente sur les produits que vous pouvez acheter chez Maison de MaMoulia, je vous en dis tout. En revanche, vous ne trouverez pas de Superwash dans ma boutique, vous en trouverez ailleurs les yeux fermés.

 

Si vous consultez cet article depuis votre portable, le tableau ne s'affiche pas en entier, vous pouvez le voir en document ici

  Superwash Naturetexx® Plasma Laine non-traitée
Traitement / processus

Chlore-Hercosett

1. Le chlore gazeux, l'hypochlorite de sodium et l'acide dichloroisocyanurique sont utilisés pour la chloration de la surface, qui élimine la protéine/le gras et attaque également le bord des écailles de fibre de laine. La surface devient hydrophile et compatible avec diverses résines.

2. Les fibres sont recouvertes par le polymère, une résine lissant les écailles restantes, elles sont ainsi plastifiées.

Puis viennent des adoucissants en silicone. Un processus rapide, banalisé et bon marché pour les fabricants.

Mélange de gaz partiellement ionisé qui est généré par une décharge électrique. Les écailles des fibres individuelles sont affectées et modifiées plutôt que toute la surface du tissu.  

Autrement dire : la laine qui prend une foudre ou qui avait été «élecrocutée». Les écailles ne sont plus elles-mêmes, elles ne remplissent plus tellement leur mission naturelle.

Lanoline naturelle est le remède et la solution toute simple, accessible et naturelle aussi :

- Pas besoin de lavages fréquents, certains vêtements peuvent être lavés une fois pas saison, voir encore moins souvent.

- Laisser le vêtement se reposer entre deux utilisations, il se rechargera seul.

- Aérer à l’air libre.

- Un bain de cure de lanoline ou d'imprégnation de temps en temps (voir l’article sur l’entretien des laines sur le site de Maison de MaMoulia).

C’est TOUT.

Dégâts / conséquences /

Désavantages

- Quantité impressionnante des produits chimiques et hautement toxiques pour la santé. En contact avec l’acidité de la transpiration du corps, le chlore utilisé crée un gaz très nocif.

- Résine (polymère) recouvrant les fibres part constamment au lavage et pollue les eaux. 

- Le processus hautement toxique pour les travailleurs.

- Utilisation des ressources naturelles très importante et la contamination de la nature par la suite

- La laine n’est plus biodégradable car plastifiée.

- Ce que vous touchez et portez sur la peau, c'est du plastique, tout comme un vêtement synthétique

- Ce n'est plus chaud

- N'est plus élastique et ne retrouve plus sa forme naturellement au lavage ou au repos

- Ecailles modifiées = leur fonction unique et essentielle est modifiée et chamboulée.

- Les écailles ne repoussent plus les liquides, ni les saletés, ni les odeurs comme avant, le vêtement est plus facilement salissant.

- Autrement dire les bienfaits de la laine sont très atténués. Cette laine n’est plus considérée comme naturelle car elle ne peut plus proposer les bienfaits d'origine, qui ont été modifiés

- Ce sont des processus qui s'ajoutent en plus, en puisant dans les ressources naturelles.

- Le cout du vêtement plus élevé

- La durabilité de la laine, elle s’use plus vite, normal – c’est la protéine, elle n’est pas éternelle comme le plastique.

- Le fil de laine n’est pas continu mais composé de fils très courts torsadés et poreux par la nature, parfois il peut céder dans un endroit avec plus de manipulations.

- Ne pas oublier la laine dans la bassine, ne pas frotter à la main.

- Ne pas laver à la machine même si l'étiquette dit "OK". Toutes les machines ne se valent pas, à moins que la vôtre est fiable. Modifier alors pour T° "à froid", sans essorage.

- Pas facile pour la teinture homogène ni pour les teintures conventionnelles avec toute la palette. Seules les teintures pour les fibres animales, limités en intensité de couleurs.

Avantages obtenus

- Lavage possible même à 40° avec le programme "laine", qui est prévu que pour ces laines traitées.

- Garanti sans rétrécissement

- Lavages fréquentes seront nécessaires dues aux saletés accrochées et les odeurs comme sur un tissu synthétique, plus de qualité « autonettoyant ».

- Possibilité de n’importe quelle teinture qui s’accroche enfin uniformément suTrès faibles avantages restants, encore un peu thermorégulateur et l'absorption d’humidité sans sensation humide, mais plus à la même puissance que la laine non-traitée. Vous pensez bien qui si c'était aussi magique que promis, "avoir du beurre et l'argent du beurre", ça serait un super progrès. L'Homme essaie de prendre dessus de la fonction naturelle et la contrôler, une fois de plus. r la surface lisse et plastifiée.

- Les mites vous le laisseront.

- Lavage possible à 30°, promesse même d’un sèche-linge.

- Un traitement qui n’est pas un produit, donc il ne partira pas avec le temps ni ne polluera l'eau des lavages, étant juste une modification d’état permanent.

- Durabilité dans le temps, le fil plus solide.

- Possibilité d’appliquer plus de couleurs, uniformément.

- Reste très douce et élastique tout de même

- Repousser toute liquide, odeur, saleté

- Antistatique

- Chaud en hiver, frais en été

- Continue de chauffer même mouillée à 30%

- Thermorégulateur naturel, essentiel pour les enfants

- Autonettoyant à l’air frais, lavages très rares car non-nécessaires

- Anti-UV naturel

- Retarde la prise de feu (difficilement inflammable)

Bienfaits de laine conservés Zéro. Rien. Que dalle. Car ceci n'est plus la laine. Très faibles avantages restants, encore un peu thermorégulateur et l'absorption d’humidité sans sensation humide, mais plus à la même puissance que la laine non-traitée. Vous pensez bien qui si c'était aussi magique que promis, "avoir du beurre et l'argent du beurre", ça serait un super progrès. L'Homme essaie de prendre dessus de la fonction naturelle, une fois de plus.
Marques qui l’utilisent (vendues à la boutique) Aucune Minimalisma Babyidea/ManyMonths/MaM, Disana, Cosilana, Hirsch Natur – et tous en sont extrêmement fiers de rester purement naturels depuis leurs débuts.
Marques qui l’utilisent (vendues ailleurs, quelques exemples) Tous les vêtements en « laine » en grandes surfaces, grandes marques classiques et de luxe. Toutes celles qui se vantent d’un lavage facile. Les vêtements en laine "bon marché". Vêtements ayant une laine partielle dans la composition, avec du nylon ou acrylique ou autre fibre synthétique. Pelotes de laine pour tricot, surtout en couleurs bien vives. Les fabricants qui ne mentionnent pas fièrement leur démarche écologique (autre que l'emballage recyclable). Engel, Joha J'en cherche!

 

Ne cherchez pas les infos sur les sites originaires de ces traitements, ils vous en diront beaucoup de bien, mais jamais les conséquences. Si vous voulez aller plus loin, renseignez-vous sur les sites scientifiques indépendants, comme sciencedirect.com et d’autres.

N'hésitez pas à partager cet article pour en informer d'autres personnes, pour ne plus encourager les fabricants à utiliser ces méthodes barbares.

Mais aussi pour soutenir les fabricants qui tiennent plus que tout à leurs principes de rester naturels car ils sont vraiment ses premiers fans et militants pour la bonne cause, quitte à ce que vous vous plaindrez que votre vêtement n'a pas survécu à la machine ou qu'il s'est fragilisé au bout d'un moment.

Les bienfaits inimitables naturels dont vous profiterez pendant l'utilisation, vos bons retours pleins de fascination de votre découverte et que ça marche vraiment, - valent bien qu'on prenne soin de nos laines non-traitées, même s'il faudrait les laver à la main ou reprendre un petit trou pour en profiter encore et encore.

Partager sur les réseaux sociaux

Commentaires (1)

benJ

benJ

Bonjour,
Très intéressant comme étude et comparatif! Et que dire de la technique Reda Active dont fait référence ce site qui propose des tee-shirts en laine merinos pour hommes? Nouveau nom ou nouvelle technologie destinée à toujours moins d'effort pour l'entretien?
Poka
(Rq : on ne peut pas poster sans renseigner l'adresse d'un site web. L'option "facultatif" n'a pas dû être prise en compte...)

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,